Filter for analogue camera

Les filtres en photographie

This post is also available in: de-chDeutsch enEnglish itItaliano

La photographie distingue les filtres de correction et d’effet. Les deux reflètent une petite partie de la lumière incidente et permettent donc à la lumière d’atteindre l’objectif. Le photographe doit réajuster en utilisant le facteur d’extension imprimé du filtre comme référence. Avec un facteur 2 par exemple, l’ouverture devra être ouverte d’une étape de plu ou le temps d’exposition doublé. Les tableaux de correspondance sont fournis par les fabricants respectifs.

Ces paramètres de base sont identiques pour tous les filtres. Nous souhaiterions vous parler en plus de détails de quelques filtres utiles. Nous allons vous montrer les résultats que vous pouvez atteindre des résultats avec les filtres individuels et à quel type de motif ils conviennent particulièrement. Comme mentionné précédemment il existe une différence entre les filtres de correction et les filtres d’effet :

Filtre de correction

Ces types de filtre ont surtout un effet sur la saturation, le contraste ou l’exposition UV de l’image ou pour la corriger.

Filtre de polarisation

Le filtre de polarisation est un filtre très utile dont l’effet ne peut pas être reproduit par Photoshop. Le filtre de polarisation est souvent utilisé pour éliminer les réflexions sur les surfaces non métalliques en particulier dans les photographies de produit, d’architecture et de paysage.

Le filtre fonctionne car il filtre uniquement la lumière de la lumière polarisés sur un certain plan d’oscillation et absorbe l’autre lumière réfléchissante avant de la transformer en chaleur. Le filtre de polarisation est installé devant l’objectif. L’effet sur la lumière est ajusté en tournant le filtre.

En photographie le filtre de polarisation est utilisé de plusieurs manières en raison de ses caractéristiques physiques. Comme mentionné auparavant, les fortes réflexions des surfaces non métalliques peuvent être maîtrisées. Vous pouvez voir la différence sur l’image ci-dessous. Dans l’image du haut, l’eau reflète très fortement et semble être imperméable et dans l’image du bas elle apparaît plus naturelle. Le filtre produit des tons de vert plus riches et l’excédent de lumière bleue est éliminée par le filtre.

Pour beaucoup de photographes, le filtre de polarisation est un accessoire indispensable. Le petit filtre peut être utilisé de manière flexible et l’utilisateur peut rapidement juger si l’utilisation du filtre de polarisation pourrait en valoir la peine. Il n’existe pas de meilleur outil contre les réflexions.

Filtre gris

Le filtre gris est aussi appelé filtre ND ou filtre à densité neutre. On l’appelle aussi les « lunettes de soleil de l’objectif ». Il est constitué d’un verre optique uniformément coloré de gris et diminue l’incidence de la lumière sur un film ou un capteur photo.

Pour les prises à pose longue, l’effet atténuateur de l’objectif peut ne pas être suffisant pour réduire efficacement la quantité de lumière incidente, ce qui résulte en des images surexposées. Beaucoup de photographes ont alors recours aux filtres gris. Le filtre permet des temps d’exposition plus longs ou des ouvertures plus larges sans affecter la couleur et le contraste d’un sujet.

Il existe un tableau de calcul des réglages d’exposition avec les filtres ND. Ceci est principalement basé sur le facteur d’extension. Un filtre gris comportant la mention « ND 64 » par exemple prolonge la durée d’exposition de 64 fois. Autrement dit, le photographe économise 6 stops f.

L’image suivante pourrait avoir été prise avec ce filtre :

Dans cette image, l’eau semble ruisseler des montagnes comme du sucre en poudre. Ce résultat est obtenu par le temps d’exposition très long grâce à l’utilisation du filtre gris. Par ailleurs, la surface de l’eau semble être très lisse. Le filtre gris ne contribue toutefois pas uniquement aux effets floutés sur la cascade, il est aussi utilisé en photographie d’architecture pour faire disparaitre les personnes des photos. Les temps d’exposition extrêmes sont aussi nécessaires pour un tel effet, bien que les photos seraient surexposées sans filtre ND. Les traces continues de lumière telles que celles produites par les voitures en mouvement la nuit peuvent être enregistrées.

Filtre gris à gradient

Le système de vision humain est capable de percevoir les différences de luminosité avec bien plus de précision que les appareils photo SLR modernes. Lorsque vous photographiez des paysages, des détails dans le ciel ou sous l’horizon peuvent être perdus bien que l’œil humain perçoive tout. Ceci est largement dû au manque de page dynamique des appareils photo numériques. Si par exemple le ciel est très lumineux, il peut n’y avoir aucun détail en raison de la surexposition. Dans ce cas, même les images RAW ne peuvent pas être améliorées par ordinateur car les informations sont perdues. Les photographes utilisent alors des filtres gradient gris pour leurs images.

Pour obtenir une exposition correcte entre la partie basse du sujet et le ciel, utilisez le filtre à gradient gris. L’image capturée aura un ciel plus détaillé.

Les transitions du filtre à gradient gris peuvent varier en intensité mais ont néanmoins une chose en commun : la ligne droite horizontale, qui est aussi le contour des filtres à gradient gris. Les objets qui dépassent sur le motif ou au-delà de la ligne d’horizon peuvent aussi être assombris. Le seul remède est ici une série d’exposition qui sont ensuite combinées sur ordinateur pour former une image globale.

Les trois filtres mentionnés ici datent de l’époque de la photographie analogue. Leurs effets correctifs peuvent uniquement être plus ou moins recréées, voire pas du tout sur ordinateur en utilisant des programmes de traitement d’images. C’est la raison pour laquelle beaucoup de photographes jurent par ces filtres.

Filtres à effet

Les filtres à effet, ou filtres créatifs, sont utilisés comme moyens de design artistiques. Certains filtres peuvent cependant produire des motifs très « kitsch » s’il sont utilisés de manière excessive. Nous parlerons donc ici plus précisément de deux filtres.

Filtre étoile

Avec ce filtre grille, les sources lumineuses ponctuelles peuvent être transformées en étoiles quadrangulaires, hexagonales ou octogonales sur un arrière-plan sombre. Les spots sont surtout des spots et certains photographes utilisent cet effet pour les réflexions d’eau par exemple. D’autres brillent en forme de diamant à travers un petit effet d’étoile sur les photos de produit. Notre image montre que le filtre peut aussi être utilisé la nuit.

Filtres colorés

Ces filtres amovibles permettent de soit laisser passer les radiations d’une longueur d’onde donnée soit filtrer certaines couleurs. Ces derniers sont toutefois moins utilisés. Ces filtres sont généralement en verre, en plastique ou en feuille de gélatine. Dans ce cas, ces filtres son utilisés pour souligner des couleurs spéciales.

À l’ère du numérique, presque tous les effets de filtre peuvent être reproduits avec les programmes modernes d’édition de photographie. Avec des filtres de correction, la situation est quelque peu différente. Les filtres à polarisation par exemple ne peuvent pas être remplacés par les programmes de traitement d’images en raison de propriétés physiques. Au final, chaque photographe doit décider pour lui-même quels filtres ajouter à son équipement photographique. Le champ d’utilisation et la flexibilité jouent ici un rôle important.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.