Durée de vie de la batterie – Chargeur externe, chargeurs solaires et autres alternatives

This post is also available in: de-chDeutsch enEnglish itItaliano

Lorsque votre téléphone ou appareil photo pratique devient une brique.

Même les voyages les mieux préparés réservent souvent des surprises… certains agréables, d’autres moins. Parmi ces dernières, la durée de vie de la batterie des téléphones portables et appareils photo, en particulier en ce qui concerne les amateurs de photographie. Pour éviter de rater d’excellentes opportunités de photo à cause d’une batterie à plat ou trop faible, beaucoup se tournent vers des dispositifs de chargement portables. Le marché est inondé de solutions et styles différents et vous devez prendre quelques éléments en considération avant de réaliser un achat :

  1. Dans quelle mesure utilisez-vous votre appareil photo ?
  2. À quelle fréquence avez-vous accès à des prises électriques ?

Directement à la prise électrique

Commençons par le cas le plus simple : vous partez pour la journée et pouvez brancher votre chargeur régulièrement à une prise électrique pendant une période suffisante. La consommation d’électricité de votre appareil photo dépend de votre comportement et de son modèle. De plusieurs charges batteries par jour à une en 14 jours, tout est possible. La meilleure chose à faire est de tester à l’avance. En dehors des adaptateurs de prise dont vous pourriez avoir besoin, une ou deux batteries d’appareil photo bien chargées devraient suffire. Ces batteries sont proposées par des fabricants tiers pour la plupart des appareils photo, à des prix abordables (10-20 CHF) et les batteries originales coûtent souvent bien plus cher (50-70 CHF). Pour recharger, il est valable d’acheter un double chargeur pour gagner le plus de temps possible.

Les professionnels jurent par eux : les manches à piles

Les appareils photo « Digital Single Lens Reflex » (DSLR) sont extensible. Vous pouvez utiliser des manches à piles à intégrer dans le compartiment de la batterie et obtenir ainsi l’espace nécessaire pour deux batteries. Bien que ceci alourdisse l’appareil photo et le rende plus encombrent, la durée de vie maximum de l’appareil est considérablement améliorée. Un autre avantage est une meilleure maniabilité car l’appareil offre alors une zone de prise plus importante grâce à l’extension et est plus facile à tenir en particulier lorsque vous réalisez des portraits ou travaillez avec des objectifs lourds. En cas d’urgence, certains manches à piles peuvent même être équipés de piles AA ordinaires en lieu et place de batteries lithium-ion. Les différents fabricants proposent des manches à piles à partir de 30 CHF environ et les pièces originales sont vendues pour environ 100 CHF.

La puissance compacte : les batteries externes

Si vous êtes loin de votre base pendant une période prolongée et photographiez beaucoup, une batterie externe est une bonne solution (ces chargeurs sont aussi appelés « power Bank »). Ces dispositifs de stockage de puissance portables offrent une capacité bien meilleure que les batteries simples. Certains modèles offrent une réserve suffisante pour charger complètement les appareils plusieurs fois et peuvent être équipés de plusieurs options de connexion. Un port USB est standard et peut être utilisée pour faire fonctionner les appareils photo compacts, action et certains bridges. L’avantage ici est que les smartphones, lecteurs MP3 et autres technologies dont vous ne pouvez pas vous passer en vacances y sont compatibles. Avec les DSLR, le chargement direct est généralement impossible mais il existe des chargeurs qui reçoivent leur énergie par USB. Vous pouvez aussi utiliser une batterie externe avec port de chargement intégré pour la batterie de votre DSLR ou insérer une fausse batterie (20-40 CHF) dans le compartiment de votre batterie, que vous connectez ensuite à une batterie externe.

La capacité des batteries externes est exprimée en milliampères heure (mAh) tout comme celle des batteries rechargeables. Plus la capacité est importante plus vous pouvez charger. Un autre facteur à prendre en compte est la puissance de sortie. Si celle-ci est trop faible, les appareils dont la consommation d’énergie est conçue pour des utilisations plus intenses prendront plus de temps à charger. Les batteries externes sont aujourd’hui proposées dans une large variété de modèles et de prix, de moins de 10 CHF à une moyenne de 30-59 CHF ou même plusieurs milliers de francs suisses pour un équipement de professionnel.

En cas d’appel de la nature : Les modules solaires

L’expérience montre qu’il est difficile de trouver une prise électrique lorsque vous êtes en randonnée ou passez la nuit à l’extérieur. Si l’excursion dure plusieurs jours ou même plusieurs semaines, votre système de stockage d’électricité finira par se vider et vous devrez le recharger. Un grand nombre de types de modules solaires est disponible. Plus leur surface est importante, plus la quantité de rayons solaires absorbée sera importante et meilleure sera la puissance de sortie. Mais cela signifie aussi que les modules sont plus lourds et prennent plus de place. Certains fabricants proposent des versions portables pour sac à dos ou des batteries externes et modules solaires tout-en-un mais ces dispositifs sont généralement faibles et déconseillés aux grands consommateurs d’électricité.

Pour les DSLR par exemple vous devriez utiliser des modules solaires d’une puissance de sortie suffisante accompagnés de batteries externes adaptés, qui vous coûteront entre 400 et 500 CHF environ. Si vous n’utilisez pas un DSLR, des modules solaires et batteries externes suffisent et vous vous en sortirez pour 100-200 CHF. N’oubliez jamais qu’ils nécessitent plusieurs heures de soleil pour charger. Ce chiffre est indiqué dans le mode d’emploi du produit.

La capacité des batteries externes est exprimée en milliampères heure (mAh) tout comme celle des batteries rechargeables. Plus la capacité est importante plus vous pouvez charger. Un autre facteur à prendre en compte est la puissance de sortie. Si celle-ci est trop faible, les appareils dont la consommation d’énergie est conçue pour des utilisations plus intenses prendront plus de temps à charger. Les batteries externes sont aujourd’hui proposées dans une large variété de modèles et de prix, de moins de 10 CHF à une moyenne de 30-59 CHF ou même plusieurs milliers de francs suisses pour un équipement de professionnel.

En cas d’appel de la nature : Les modules solaires

L’expérience montre qu’il est difficile de trouver une prise électrique lorsque vous êtes en randonnée ou passez la nuit à l’extérieur. Si l’excursion dure plusieurs jours ou même plusieurs semaines, votre système de stockage d’électricité finira par se vider et vous devrez le recharger. Un grand nombre de types de modules solaires est disponible. Plus leur surface est importante, plus la quantité de rayons solaires absorbée sera importante et meilleure sera la puissance de sortie. Mais cela signifie aussi que les modules sont plus lourds et prennent plus de place. Certains fabricants proposent des versions portables pour sac à dos ou des batteries externes et modules solaires tout-en-un mais ces dispositifs sont généralement faibles et déconseillés aux grands consommateurs d’électricité.

Pour les DSLR par exemple vous devriez utiliser des modules solaires d’une puissance de sortie suffisante accompagnés de batteries externes adaptés, qui vous coûteront entre 400 et 500 CHF environ. Si vous n’utilisez pas un DSLR, des modules solaires et batteries externes suffisent et vous vous en sortirez pour 100-200 CHF. N’oubliez jamais qu’ils nécessitent plusieurs heures de soleil pour charger. Ce chiffre est indiqué dans le mode d’emploi du produit.

Si vous allez faire beaucoup de route et n’aurez donc pas très souvent accès à une prise électrique, vous pouvez recharger vos batteries ou votre batterie externe à l’aide d’un adapteur (10-20 CHF) sur l’allume-cigare de votre véhicule.

Travail en cours – Nouvelles alternatives

Si vous vous déplacez à bicyclette, vous pouvez même trouver des chargeurs (20-160 CHF) que vous pouvez connecter à la dynamo de la roue. Ces appareils ne fonctionnent toutefois pas suffisamment efficacement pour constituer une solution fiable. D’autres options non traditionnelles mais toujours pas entièrement au point sont par exemple des piles à combustible remplies de butane ou réchauds de camping qui réchauffent un module qui génère de l’énergie.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.