Husky bitch photographed by Photo Passion on a colourful meadow in the evening light of the sun

Les meilleurs photographes d’animaux suisses

This post is also available in: de-chDeutsch enEnglish itItaliano

Un domaine de la photographie de nature est la photographie animalière, qui se présente de plusieurs manières : les animaux sont photographiés dans leur environnement naturel ou dans des zoos. Les animaux peuvent aussi être mis en scène en studio pour capturer des moments vraiment uniques. Nous nous sommes entretenus avec des photographes d’animaux suisses pour vous et leur avons posé des questions sur leu passion. Nous vous présentons ici deux femmes et un homme photographes et voici leurs réponses.

Markus Stähli – Photographie de la faune sauvage

Le célèbre photographe Markus Stähli, dont les photos sont régulièrement publiées dans des magazines, des livres et des brochures, a beaucoup de réussites à son actif. Depuis 10 ans il publie un calendrier de la faune sauvage et son livre « Rothirsch – Auf der Fährte des Geweihten » (« Le cerf commun – sur la trace des bois ») a reçu un prix littéraire en 2010.

« La photographie de faune sauvage est probablement l’un des domaines les plus difficiles de la photographie. Elle demande une excellente connaissance des animaux à photographier, une bonne forme physique, une patience d’ange, de la persévérance, de l’empathie et une parfaite maîtrise de la technologie photographique. Tous ces éléments réunis rendent la photographie animalière aussi exaltante que stimulante. Il n’y a pas non plus de meilleur professeur que la nature elle-même ! »

Qu’est-ce qui vous fascine dans la photographie de faune sauvage ?

« Lorsque je photographie des animaux, je ressens le pouls de la nature, je participe à des moments merveilleux et grandioses. La vie sauvage, le monde des animaux, est comme un monde parallèle dans notre monde de prospérité si souvent artificiel. Dans la nature la survie est un combat de chaque jour, il faut manger sans se faire manger. Seules les espèces les plus fortes et les plus intelligentes survivent. Pour vivre ces processus, de la naissance à la mort, dans la nature et pour les capturer avec un appareil photo sans que les animaux ne m’aperçoivent est un travail qui me fascine particulièrement. »

Quand avez-vous découvert votre passion pour la photographie animalière ?

« Je photographie les animaux depuis maintenant plus de 30 ans. Lorsque j’étais adolescent j’ai reçu un vieux Voigtländer de mon père, sans zoom automatique, uniquement équipé d’un objectif. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à tenter de capturer les animaux sauvages sur un film (plus tard sur une puce) et ouvrir les yeux à a diversité et à la beauté du monde animal indigène avec mes photos. »

Photo Passion – La photographie animalière pour des moments sauvages

Denise Czichocki et Jörn Schlappinger sont les moteurs de Photo Passion : « Nous sommes des photographes passionnées depuis maintenant plusieurs années. Mais c’est en fait la photographie de nos propres animaux qui nous a menée à la photographie animalière. Tout a commencé avec notre lévrier bâtard Safran que nous avons adopté dans un refuge. Lors de nos vacances en Sardaigne, nous avons remarqué à quel point il aimait le sable et les dunes et comment il devenait fou en montant et en descendant les dunes. Nous avons bien entendu souhaité capturer cette joie et courses endiablées pour les montrer à nos amis et à notre famille. C’est là qu’a commencé notre passion pour la photographie animalière. »

« À la fin de l’année 2015, Denise de quitter son travail pour consacrer plus de temps à la photographie. Nous avons donc tous deux pris un cours de photographie en ligne pour en apprendre plus sur cette activité et l’avons achevé avec succès. Depuis mars 2016 nous sommes spécialisés dans la photographie animalière, que nous offrons à l‘extérieur pour profiter de la lumière naturelle. Depuis mars, nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux animaux modèles et leurs propriétaires. Notre formidable passion pour la photographie est encore plus intense et nous avons pu évoluer encore plus et pouvons dire avec tout notre cœur et notre âme que nous adorons photographier les animaux, mais leurs humains aussi. »

« Ce qui nous fascine le plus dans la photographie animalière ? L’amour des animaux : nous avons nous-mêmes deux chats et deux chiens, notre petit zoo personnel comme nous aimons l’appeler. Une séance photo avec des animaux offre toujours quelque chose de nouveau, chaque animal se comporte différemment, a son propre caractère que vous devez approfondir et que nous essayons de transmettre dans les photos.

Une séance photo avec des animaux n’est pas entièrement prévisible car les compagnons à quatre pattes ne font pas nécessairement ce que nous et leurs maîtres souhaiterions. Et c’est exactement ce que nous aimons et demandons. Nous devons toujours être flexibles et spontanés lors de nos séances photo et il n’y a pas de routine définie, notre devise est « c’est comme ça qu’on le fait ». L’animal est le centre de l’attention et nous devons embrasser la situation. Il est toujours exaltant de voir ce qui va se passer ensuite. Même les propriétaires des animaux sont parfois surpris du comportement de leur animal et nous avons matière à rire et discuter. »

Nicole Hollenstein – La photographie animale avec passion

« Ce qui me fascine dans la photographie animalière, c’est qu’il s’agit d’une profession qui s’appuie sur les émotions. Seules les personnes équipées de patience, d’empathie, de sensibilité et d’un cœur envers les animaux peuvent prendre des clichés qui reflètent l’âme des animaux. »

« Ce qui a commencé comme un passe-temps est devenue ma profession il y a cinq ans et la réalisation du rêve de ma vie. Mon travail est bien plus qu’un travail, c’est une passion. »

« Les animaux m’ont accompagnée toute ma vie, des hamsters aux lapins en passant par les chats et les chevaux, et maintenant mon beagle Joyce. J’ai eu la chance d’avoir eu beaucoup d’animaux au cours de ma vie et j’ai donc une relation privilégiée avec les différentes espèces d’animaux. Ce qui me fascine est que, contrairement aux modèles humains, le bon moment est dicté par le ressenti généré par une communication non verbale. »

Vous trouverez le site web de Nicole Hollenstein ici.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.