Yellow flower in focus

Conseils pour les photographies de nature – Photographier les plantes et les fleurs correctement

This post is also available in: de-chDeutsch enEnglish

Qu’il s’agisse de paysages de fleurs ou de votre propre jardin, la beauté des fleurs ne manque jamais de fasciner et d’inspirer. Mais pour un amateur, tenter de capturer la splendeur des fleurs ou encore la richesse des détails du stigmate avec un appareil photo est souvent accompagné d’une grande déception. Il faut bien le dire, photographier correctement une fleur entière ou en détails n’est pas chose aisée.

Appareil photo et objectif : la bonne technique pour des photos parfaites de fleurs

Vous pouvez généralement utiliser n’importe quel appareil photo pour photographier une plante. Beaucoup de modèles sont équipés de réglages automatiques qui permettent de photographier des fleurs relativement bien mais vous obtiendrez une image parfaite en réglant tous les paramètres manuellement. Nous vous conseillons donc d’utiliser un appareil photo SLR.

Les objectifs macro à longueur focale de 50 ou 60 mm conviennent aux photos de fleurs, en particulier aux gros plans riches en détails. Un téléobjectif à portrait d’une longueur focale de 90 mm environ peut aussi être utilisé.

Si le motif de plante choisi est un arbre, un objectif à angle large serait toutefois plus utile.

Vitesse d’ouverture et d’obturateur : réglages d’appareil photo pur photographies de plantes

Plus la vitesse d’obturateur est courte, plus faible est le risque de floutage de la photo de plante. Le floutage est malheureusement un problème de taille sur les clichés de fleurs car le moindre vent suffit à déplacer les fleurs et les herbes délicates.

Une vitesse d’obturateur d’un 250ème de seconde ou moins diminue ce risque. Mais étant donné qu’une forte profondeur de champ est souvent nécessaire pour prendre des photos de plantes réussies, une petite ouverture doit être sélectionnée : des chiffres f compris entre 11 et 22 sont un choix idéal. Une petite ouverture signifie que la vitesse d’obturateur doit être plus longue pour assurer un temps d’exposition suffisant.Image prise avec une grande profondeur de champ – les zones à l’avant et à l’arrière du point de focus sont aussi en focus

Si vous recherchez un floutage important dans la section de l’image comme élément de design vous pouvez travailler avec une ouverture large ; le chiffre f est choisi sur l’objectif est faible dans la même mesure. L’ouverture large signifie que plus de lumière arrivera sur l’objectif, des temps d’obturation plus longs sont alors suffisants pour une bonne exposition de la photo.Photo avec faible profondeur de champ – de larges parties de l’image sont floues.

La théorie peut sembler compliquée mais avec quelques essais vous pouvez y arriver. Il est important de toujours prendre plusieurs clichés et de varier les vitesses d’ouverture et d’obturateur pour obtenir le meilleur cliché possible.

Choisir le sujet

Le sujet est bien entendu une question de goût et dépend de la situation si vous souhaitez prendre une plante entière en photo ainsi que son environnement, une fleur en gros plan ou tout simplement une petite partie de plante.

Vous devez néanmoins suivre quelques règles de base lorsque vous choisissez un sujet. En photographie de plante, les éléments en arrière-plan, flous ou nets, finissent toujours par gêner la composition de l’image. Ces éléments peuvent être des panneaux dans un jardin botanique par exemple, ou encore des palissades ou des maisons. D’autres plantes ou parties de plantes peuvent aussi affecter négativement la composition de l’image.

Essayez de laisser la section entière de l’image vous atteindre dans le viseur et de varier la section d’image. Même lorsqu’elles sont inhabituelles (et particulièrement inconfortables), les perspectives peuvent rendre la capture d’une fleur encore plus intéressante. Lorsque vous photographiez de petites fleurs par exemple, il peut être nécessaire de prendre des photos près du sol et de voir la fleur à hauteur des yeux. Les appareils photo à écran pivotant facilitent ce type de clichés. Si vous prenez des photos de fleurs depuis le haut vous pouvez souvent capturer magnifiquement la symétrie de la fleur mais courez le risque de voir un arrière-plan inégal et sombre car la terre et les broussailles ne sont pas vraiment décoratifs. Si vous tenez à prendre des photos par le haut, nous vous recommandons d’utiliser une faible profondeur de champ pour créer un arrière-plan flou.

Faites attention lorsque vous sélectionnez la fleur à photographier. Dans la nature, les petites imperfections telles que les bords fanés ou trous d’insectes peuvent passer inaperçus mais en photographie macro ces petites imperfections peuvent paraître démesurées et interférer avec l’effet visuel.

Les aspects les plus importants de la photographie de fleurs sont une approche créative et un peu de patient. Vous devrez expérimenter avec les réglages de votre appareil photo mais aussi les détails de l’image jusqu’à obtenir une image parfaite de fleur.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.