A stone staircase - spiral staircase

Comment photographier une pièce close

This post is also available in: de-chDeutsch enEnglish itItaliano

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une chambre d’hôtel a toujours l’air plus petite que la magnifique photo que vous aviez vu sur le site web de l’hôtel ? Ou encore, comment photographier votre nouvelle salle à manger pour la faire admirer à votre famille qui habite loin ? L’espace étant limité et les conditions parfois difficiles, la photographie d’intérieur peut présenter un véritable défi. Heureusement, avec un équipement adapté même les pièces closes peuvent être photographiées professionnellement.

La photographie intérieure ne présente pas que des inconvénients. L’avantage principal est que vous n’avez pas à vous soucier des conditions météorologiques et qu’avec un équipement adéquat vous pouvez adapter le décor à vos désirs et à vos besoins.

Bien capturer la lumière

Les images prises au flash souffrent souvent d’un aspect clinique et rébarbatif. L’objectif est de reproduire l’humeur de l’éclairage de la pièce dans votre photo. Pour ce faire, il vous faut des temps d’exposition plus longs ainsi qu’un trépied ou autre support stable pour votre appareil photo. Le flash doit être éteint car il affecterait l’atmosphère et créerait des ombres sombres. Vous pouvez éventuellement utiliser un flash indirect (dirigé vers le plafond ou le mur) pour illuminer la pièce.

Beaucoup d’appareils photo numériques sont équipés d’un programme motif conçu pour l’intérieur que vous pouvez activer depuis le menu.

Si vous travaillez avec un trépied ou système similaire, procurez-vous un stabilisateur d’image. Il est toutefois recommandé d’utiliser un déclencheur à distance ou un retardateur programmé à 2 secondes pour éviter un tremblement accidentel de l’image. Un temps d’exposition long est idéal pour photographier des pièces qui ne sont pas éclairées par la lumière du jour.

The waiting hall of an old railway station with wooden ceilings and benches

Le hall d’attente d’une vieille gare ferroviaire avec éclairage tamisé ©Rene Gropp

Si vous souhaitez prendre vos photos à la main, utilisez le stabilisateur d’image fourni avec presque tous les appareils photo. Augmentez légèrement les ISO pour diminuer la vitesse de l’obturateur lorsque cela est possible.

Les problèmes d’éclairage à l’intérieur peuvent se produire lorsque certaines zones sont très sombres et d’autres (les fenêtres par exemple) sont très éclairées. Ces contrastes importants avec une plage dynamique étendue peuvent être utilisés comme moyens stylistiques ou créés ultérieurement par bracketing et surimposition de plusieurs images (image HDR).

La photographie d’intérieur avec le bon objectif

Les objectif grand angle conviennent particulièrement bien aux petits espaces intérieurs, lorsque l’étroitesse rend impossible le maintien d’une distance suffisante entre les sujets. Les longueurs focales plus courtes par rapport aux objectifs standard vous permettent de capturer des zones d’image plus larges, et donc les clichés paraître plus spacieux. Pour éviter une déformation de l’image qui donnerait l’impression que les murs de la pièce sont en pente, l’appareil photo doit être positionné droit et perpendiculaire au centre du mur opposé.

Les objectifs à angle large sont bien connus pour les DSLR mais il existe aussi des objectifs à angle large et lentilles fisheye pour smartphones. La qualité de l’objectif et la compatibilité de votre modèle de smartphone doivent être pris en compte. Les produits bas de gamme sont généralement mal notés par les utilisateurs.

La perspective à l’intérieur

Contrairement à l’extérieur, l’intérieur offre un nombre limité d’endroits où se positionner pour prendre une photo. Si vous souhaitez obtenir des perspectives intéressantes et les plus réalistes possible de l’espace, vous devez souvent vous tenir contre un mur ou un couloir. Retirez les objets gênants du sujet en repositionnant quelque chose ou en changeant de position.

Les pièces rectangulaires offrent deux perspectives : vous pouvez vous tenir sur le meilleur point de l’axe de la pièce et prendre la photo en direction du mur opposé (perspective centrale). Les petites pièces apparaîtront ainsi nettes et rangées, calmes et relativement dynamiques.

Parlour photographed from a central perspective with chest of drawers and frontal windows

Boudoir photographié depuis une perspective centrale

L’autre possibilité est de prendre la photo en diagonale ou à un angle oblique à l’intérieur de la pièce en vous tenant dans un coin. Ceci améliore la dynamique de l’image et crée une meilleure profondeur de l’espace. Cette perspective à deux points peut toutefois, en fonction de la pièce, donner déséquilibrer la structure de l’image.

Un espace intérieur photographié diagonalement depuis l’un des coins en direction de l’avant de la fenêtre. Les zones plus sombres et plus lumineuses sont clairement visibles. ©Gundel Woite

Dans les grandes pièces ou même les pièces ouvertes sur plusieurs étages, vous avez des possibilités de créer des perspectives. Vous pouvez par exemple prendre une photo de bureaux avec une galerie depuis le haut. Les églises et halls de grande taille peuvent généralement être dépeints par une simple image mais uniquement en tant que clichés partiels. Dans ce cas, il est souhaitable de prendre la photo en direction de la lumière, par exemple en tournant le dos à une fenêtre ou d’utiliser un éclairage incident vers les fenêtres latérales comme élément stylistique.

Deserted workshop photographed from a central perspective with graffiti and oblique incidence of light

Atelier abandonné photographié depuis une perspective centrale ©Lydia Hülle

Photographier les détails intérieurs

Les détails d’une pièce peuvent constituer des éléments intéressants. Prêtez attention aux caractéristiques personnelles à une pièce : décoration, ameublement, tissus mais aussi les fenêtres, encadrements de porte, escaliers et éléments de ce type qui peuvent constituer des détails intéressants sur la photo. Vous pouvez aussi jouer un peu avec l’agencement des détails mobiles pour créer une image globalement plus harmonieuse de la pièce, varier votre angle de vue et tester les meilleures perspectives. Vous pouvez aussi utiliser un trépied si les conditions d’éclairage le permettent.

Close-up of the technology of an old windmill - wooden wheels and beams

Gros plan du mécanisme d’un ancien moulin à vent. ©Gerd Gropp

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.