La couleur dans l’obscurité – La photographie en lumière noire

This post is also available in: de-chDeutsch enEnglish itItaliano

Les caractéristiques de la photographie numérique en lumière noire

Avec la photographie en lumière noire, le photographe détermine ce qui ne peut et ce qui ne peut pas être vu. La mise en scène est réalisée à l’aide d’outils fluorescents qui deviennent visibles sous une lumière noire.

La vaste gamme d’outils permet une présentation spectaculaire et multicolore que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Les conditions nécessaires à la photographie en lumière noire

Grâce à l’ambiance relativement sombre et au rétroéclairage vous pouvez utiliser un appareil photo qui prend des photos à faible bruit numérique dans des plages ISO plus élevées Ceci contribue à assurer que les images sont conformes à vos critères de qualité et éviter le bruit numérique dans les zones sombres.

En fait, vous utilisez un objectif rapide qui permet de faibles valeurs d’ouverture. Vous avez ainsi une ouverture plus large, une meilleure exposition lumineuse et des temps d’exposition plus courts.

Comme son nom l’indique, l’élément le plus important de la photographie en lumière noir est le rétroéclairage lui-même. En fonction de vos objectifs, les tubes ultraviolets traditionnels ou lampes de rétroéclairage spéciales peuvent être utilisés comme sources lumineuses. Pour un éclairage sélectif, nous vous conseillons d’utiliser des torches de rétroéclairage que vous pouvez vous procurer à faible coût.Vous pouvez voir ici l’effet fluorescent des couleurs utilisées. Pour rendre les couleurs encore plus proéminentes, l’arrière-plan et le modèle restent neutres en noir.

Pour créer de belles images colorées en photographie en lumière noire vous aurez besoin de matériaux fluorescents. Il existe des magasins en ligne spécialisés dans les accessoires pour lumière noire et les travaux d’autres photographes sont une bonne source d’inspiration et offrent une variété de combinaisons. L’offre est riche, du maquillage ou bulles de savon pour lumière noir par exemple.

Trouver le bon endroit pour prendre une photo en lumière noire

La séance photo doit se faire dans un environnement contrôlable. Toute interférence, une lumière incidente par exemple, peut affecter la réussite de séance et doit donc être évitée. Une séance en intérieur le soir ou la nuit est généralement préférable car vous ne serez pas dérangé. Toutes les fenêtres et portes doivent être recouvertes de noir pour la durée de la séance et il est préférable d’utiliser un fond noir pour prendre les clichés.

Même les photos prises en extérieur la nuit peuvent néanmoins donner des résultats fascinants. Pour éviter l’influence des sources lumineuses gênantes telles que des lanternes ou un clair de lune, prenez plutôt vos photos dans un environnement rural sans pollution lumineuse. Les spots de lumière noire sont très pratiques pour les séances photo en extérieur car ils sont mobiles et fonctionnent sur batterie.

Comment utiliser la lumière noire en toute sécurité

Pour protéger vos yeux, évitez tout contact direct avec les sources de lumière noire. La photographie en environnement sombre peut aussi être fatiguant, voire éreintante avec le temps et vous devez éviter de regarder dans le viseur de votre appareil photo pendant des périodes prolongées. Nous vous conseillons d’utiliser la fonction « Live View » de votre appareil photo pour visionner la composition de l’image sur un affichage plus large.

Photographie en mode manuel : un contrôle total sur l’ISO, l’ouverture et le temps d’exposition

Sélectionnez le mode manuel de votre appareil photo, la seule manière de régler les valeurs ISO, d’ouverture et de temps d’exposition.

La valeur ISO doit être réglée selon la luminosité des lumières noires utilisées et de la lumière indirecte des éléments fluorescents. Si beaucoup d’outils lumineux et lumières noires sont utilisés, une faible valeur ISO peut être sélectionnée. Si d’un autre côté vous vous limitez à l’utilisation de quelques sources lumineuses, vous ne pourrez pas éviter l’utilisation de valeurs ISO plus élevées (jusqu’aux valeurs les plus élevées à quatre chiffres). Le maximum dépend aussi du modèle de l’appareil photo pour éviter un bruit numérique désagréable. Utilisez-le dans des clichés test dont les valeurs ISO sont favorables.

La valeur de l’ouverture doit être réglée individuellement en fonction des sujets et de la profondeur de champ désirée. Si vous ne souhaitez photographier qu’un seul sujet et le faire se distinguer sur le fond, sélectionnez une valeur d’ouverture faible. Si vous voulez montrer clairement deux sujets ou plus, expérimentez avec des valeurs d’ouverture plus importantes. Mais étant donné que la taille de l’ouverture détermine aussi la quantité de lumière incidente elle doit aussi être sélectionnée en fonction de l’ambiance créée par l’éclairage de votre environnement.

Le temps d’exposition doit être réglé pour assurer que le sujet soit toujours net et visible. Le temps d’exposition nécessaire dépend du sujet, si celui-ci est dynamique ou statique. Pour éviter les images tremblantes ou floues, choisissez un temps d’exposition suffisamment court pour les sujets dynamiques, à partir de 1/50ème de seconde environ. Il est recommandé d’utiliser un trépied pour prendre des sujets statiques en photo, et des temps d’exposition longs (1/5ème de seconde par exemple) peuvent donner des résultats nets ; préférez donc des paramètres tels qu’une valeur d’ouverture plus élevée pour une valeur ISO plus faible.

Pour une meilleure reproduction de la couleur, il est préférable de volontairement sous-exposer légèrement l’image Une sous-exposition fera ressortit plus intensément les couleurs fluorescentes.

Fichiers RAW : la base d’un traitement d’image ultérieur

Dans la mesure du possible, sauvegardez les images en format RAW. Ce type de fichier prendra plus de place sur votre carte SD mais sauvegardera considérablement plus d’informations par image et vous pourrez éditer les fichiers RAW de manière bien plus complète que les images JPEG.

Pour mieux souligner et rehausser les couleurs vives, il est recommandé d’utiliser des programmes de traitement d’image tels qu’Adobe Lightroom avec lesquels vous pouvez changer la couleur de l’image après-coup en réglant la teinte et la saturation. N’hésitez pas à expérimenter, et multiplier les résultats intéressants.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.