La distance focale

La distance focale représente la distance entre le plan principal de l’objectif et le foyer. Elle est toujours  donnée en millimètres. Plus la distance focale est grande, plus l’image de l’objet est à une distance constante. Il s’agit donc aussi d’une expression de l’agrandissement de l’image à une distance donnée d’un objet.

La longueur focale affecte directement l’angle de champ d’un objectif. Plus la longueur focale est grande, plus l’objet représenté et donc l’angle de champs diminue.

Beaucoup d’objectifs modernes permettent un réglage manuel de la focale dans un cadre donné, familièrement nous parlons de « zoom ». Un objectif avec une longueur focale de 50 mm est considéré comme un objectif normal, car il correspond à peu de chose près à l’angle de vision de l’œil humain (environ 60 degrés).

Les focales inférieures à 50 mm sont considérées comme des objectifs grands angles. Ceux-ci permettent d’avoir une image avec un très grand angle de vue. Les focales inférieures à 20 mm sont appelées objectif super grand angle et la forme la plus extrême d’objectif grand-angle sont les « fisheye », ils permettent d’avoir un angle de champ de 180 degrés et produisent des images souvent « arrondie ». En raison de son angle de vue élevé, l’objectif grand angle est idéal pour les photos de paysage.

Les objectifs qui ont une longueur focale de plus de 50 mm sont appelés téléobjectifs. Ils permettent d’avoir un énorme agrandissement du sujet enregistré. Cet élargissement provoque néanmoins une réduction de l’angle de champs, de sorte que la section d’image qu’il est possible d’agrandir est nettement plus petite qu’avec un objectif grand-angle. Si un objectif a une focale de plus de 300 mm, il est alors appelé super-téléobjectif ou ultra téléobjectif.