ISO

L’Organisation internationale de normalisation, ISO en plus court, est une fédération internationale d’organismes nationaux de normalisation. Elle élabore des normes internationales pour de nombreux aspects de la vie quotidienne. Avant sa création il existait des organisations nationales telles que le DIN (Deutsches Insititut für Normung) ou l’ASA (American Standards Association).

C’est de cette organisation que l’ISO utilisé en photographie tire son nom !

En photographie la valeur ISO correspond à la sensibilité à la lumière du support d’enregistrement. Il indique donc la sensibilité à la lumière du capteur d’image pour les appareils photo numériques.

Pour les films des appareils analogues, il est synonyme de sensibilité du film à la lumière. Alors que le photographe analogique doit choisir une valeur ISO avant de démarrer sa séance photo, le changement de la bobine de film étant difficile à réaliser en pleine action, il en est tout autre pour les appareils photo digitales dont les paramètres peuvent être modifiés à n’importe quel moment.

Plus la valeur ISO est faible est plus la sensibilité à la lumière du capteur d’image est elle aussi faible.

Par défaut, la valeur ISO sera comprise entre 100 et 200. Dès que vous doublez la sensibilité ISO vous réduisez de moitié le temps d’exposition nécessaire de l’image, puisque le capteur d’image peut capturer une quantité de lumière deux fois supérieure.

Un effet similaire va se produire avec la vitesse d’obturation, ce qui conduit souvent à des images floues. Ceci peut être évité en changeant le réglage ISO.

Chaque situation nécessite une valeur ISO différente. Les fabricants d’appareils photo donnent même parfois aux clients des recommandations très différentes. Vous pouvez vous fier au tableau suivant :

ISO 50 – 200: Pour les prises de vues en extérieur, quand la luminosité est bonne (quand il y a du soleil).

ISO 400 – 800: Pour les ciels nuageux, en début de soirée ou en intérieur avec un bon éclairage.

Supérieur à ISO 800: Pour les photos de nuit ou en intérieur quand il fait sombre.

L’inconvénient principal en augmentant la valeur ISO concerne l’apparition d’un effet d’interférence que l’on appelle le bruit d’image.

Ce bruit va être plus ou moins prononcé en fonction du type et dela tailledes capteurs. Les petitscapteursd’image des appareilscompacts sont les plus sensibles à ce type de nuisances.

Le bruitse produitlorsque la sensibilitéISO augmente à causedel’amplification nécessaire des signauxdu capteur. Non seulement lessignaux lumineuxsont amplifiés, mais aussiles interférencesquiexistentdans chaquecapteur d’image.

Vous pouvez voir ce bruit surtout dans les zones sombres et sur les bords de la photo où il y a souvent une perte significative de détail.

Un bon cliché est donc un savant mélange entre l’ISO, l’ouverture et la vitesse d’obturation qui permettront d’atteindre une qualité maximum.

En cas de doute, préférez l’utilisation d’un trépied et régler la vitesse d’obturation plutôt que le réglage ISO, ceci vous permettra d’avoir une meilleure qualité d’image et un bruit nettement réduit.