Le nombre d‘or

Les mathématiques derrière le nombre :

Le nombre d’or désigne le rapport de division d’une distance. Le ratio correspond à l’ensemble de sa plus grande partie (également appelé Major) comme le rapport de la plus grande partie à la plus petite (la minor). Exprimé en une formule, cela nous donne :

ensemble / Major = Major / Minor ≅ 0,618

En y regardant de plus près on se rend compte que « l’ensemble » compte pour  61,8 % et le « minor » pour 38,2 %.

Tout est question de proportion

Dans les arts visuels, la proportion du nombre d’or se retrouve souvent dans la composition. Il règne en maitre dans le monde de l’art car il est jugé particulièrement esthétique, notamment parce qu’il peut être retrouvé dans la nature et dans les proportions humaines.

Parce qu’il y a peu de documentation sur le nombre d’or dans les peintures anciennes, les interprétations sur l’analyse de ces œuvres sont purement spéculatives. Un bon exemple peut être trouvé avec la référence à Mona Lisa de Léonard de Vinci. Lors de l’examen de son visage il semble que la relation entre le menton et les sourcils (majeur) et les sourcils à la racine des cheveux (mineur) corresponde approximativement au nombre d’or.

En architecture, le nombre d’or est aussi bien connu, comme en témoigne l’ancienne pyramide de Khéops, par exemple. La pyramide a été construite aux alentours de 2590 à 2470 avant J.C. en Egypte et avec une base carrée. En calculant la relation entre la distance de la ligne centrale de la base au sommet de la pyramide (Major) et la distance entre le centre d’un côté de la base par rapport au centre de la base (mineur), on retrouve le nombre 0,618 et donc  le rapport de division exacte du nombre d’or.

En général, le nombre d’or est souvent utilisé pour la conception des proportions  et il en est de même en photographie. Toutefois, la formule entière n’est pas nécessaire pour faire le calcule au quotidien. Le rapport proportionnel de 5:3 est suffisant pour déterminer approximativement le nombre d’or avec une marge d’erreur de 1%.

La mise en œuvre en photographie

Quand une image est divisée en largeur et en hauteur, et par les côtés (de gauche à droite et vice-versa), il existe sur cette grille le nombre d’or en quatre intersections. Si une information importante de l’image converge vers l’un de ces points, vous aurez alors une photo harmonieuse.

Les informations ponctuelles ne sont pas les seules à avoir un intérêt pour la composition de l’image, le positionnement des différentes surfaces joue aussi un rôle prépondérant. En photographie, le rapport entre les zones de lumière et les zones d’ombre, par exemple, est aussi très important.

Astuce : De nombreux appareils possèdent une grille vous permettant d’observer la règle des tiers, mais pas les lignes du nombre d’or.
Utilisez ces lignes pour vous donner une bonne idée du nombre d’or et mémorisez les points sur la grille.