Le Sténopé

Le Sténopé est le dispositif optique le plus simple et probablement le plus ancien pour générer l’image d’un objet. Le célèbre philosophe et naturaliste grec Aristote avait déjà décrit il y a plus de 2000 ans, sur la construction et l’utilisation d’une « chambre noire », dans laquelle pénètre la lumière par une petite ouverture  –  « Camera Obscura » en latin – et avait ainsi involontairement découvert le principe de base de la photographie.

En faisant un petit trou dans un corps creux opaque (une boite en général),  une image va être générée sur le côté lui faisant face (elle sera d’ailleurs à l’envers). Quand le côté où se trouve l’image est composé d’une matière transparente, l’image peut être vue par le spectateur.

En principe, le diamètre du trou d’épingle d’un sténopé va déterminer la netteté et la luminosité de l’image. Avec un sténopé, la lumière entre l’objet et l’endroit où se trouve votre image doit être parfaitement droite.

Comparé aux appareils à mise au point, l’ouverture des sténopés est 10 à 500 fois plus petite et l’image est surtout plus floue. L’image créée ici peut être capturée à l’aide de matériaux sensible à la lumière ou d’un capteur d’image.

Jusqu’à la fin du 13ème siècle, les astronomes utilisaient la Camera Obscura, entre autres pour observer les éclipses solaires. De cette façon, ils ne mettaient pas en danger leurs yeux en regardant directement la lumière du soleil. Pour réaliser de telles observations, des sténopés spéciaux ont été construits et peuvent encore aujourd’hui être observés.

Le sténopé peut également être utilisé dans le domaine des rayons X et des rayons gamma pour générer les images correspondantes, là où les objectifs traditionnels ne peuvent être utilisés.

Des sténopés fabriqués en bois ou en plastique peuvent s’achetés pour environ 30 euros, mais vous pouvez aussi créer vous-même des modèles en carton. Parce que le principe est très simple et facile à réaliser, il existe de nombreux tutoriels et des kits d’artisanat sur Internet pour faire un Obscura soi-même.

Même les appareils photo numériques ou les appareils photo reflex à objectifs interchangeables peuvent être utilisés comme un appareil à sténopé. Nikon, par exemple, propose des objectifs spécialement conçus pour le sténopé.