L’appareil photo reflex numérique

Aussi appelée « digital single lense reflex » (DSLR), le réflexe numérique se caractérise par son miroir pivotant, qui est situé entre la lentille et le capteur. Il reflète la lumière à travers l’objectif et la projette sur le cadran de façon inversée.

C’est au moyen d’une lentille convergente et du penta prisme que l’image apparaît droite dans le viseur. Lorsque vous appuyez sur le déclencheur, le miroir se relève et l’image atteint le capteur. Le capteur d’image beaucoup plus grand, par rapport aux capteurs de compacts, permet d’enregistrer les images en haute qualité malgré des conditions difficiles, tout en réduisant les défauts tels que le bruit numérique.

Les réflexes proposent d’innombrables paramètres qui permettent de réaliser de nombreux effets et atteindre une qualité d’image exceptionnelle. Grâce à l’autofocus et aux diverses fonctions automatiques, il devient très facile d’exploiter son appareil sans connaissance profonde.

En raison de leurs tailles, leurs poids et leurs prix plus élevés, ils sont moins adaptés pour les prises de vues occasionnelles.

Bien que leDSLRréagisseplus vite qu’un appareil photocompact, depar sonmécanisme de déclenchement,le tempsd’exposition est relativement plus lent.

Des boitiers spéciaux, comme le Canon Pellix, permettent une initiation au reflexe très rapide. Ici, un miroir ou prisme fixe est utilisé à la place d’un miroir pivotant. Celui-ci est partiellement transparent et réduit le délai entre le déclenchement et l’exposition.

Depuis l’introduction du reflexe DSLR, son prédécesseur analogique est maintenant rarement utilisée, bien que très similaire dans son fonctionnement mécanique, celui-ci utilise un film à la place du capteur numérique. Cela nécessitait un travail de longue haleine pour développer les photos,  ce qui n’est plus nécessaire avec le reflexe.

Un autre avantage non négligeable de l’appareil photo numérique reflex concerne l’affichage des photos qui est immédiat, ce qui permet un ajustement rapide si la photo est ratée. Néanmoins, les images ne sont pas affichées sur l’écran en résolution maximale. Une mauvaise exposition ou un flou de bougé léger sont donc souvent visible uniquement sur l’ordinateur.

Pour éviter la mauvaise qualité de l’image causée par de mauvais paramètres, de nombreux appareil photo proposent des avertissements concernant la surexposition et sous-exposition, où la zone concernée est indiqué par un clignotement sur l’écran. En utilisant un histogramme, qui peut être affiché sur l’écran, l’analyse de l’exposition de la photo est facilitée et permet d’être ajustée rapidement.

Que vous soyez plutôt Nikon, Canon, Olympus ou Sony, au moment de l’achat d’un reflex numérique n’oubliez pas que la plupart des fabricants utilisent leurs propres systèmes d’objectifs.

Il existe des bagues d’adaptationsà monter sur la baïonnettequi permettent à certainsmodèles d’utiliser un objectif d’une marque différente. Néanmoins, certaines fonctionsautomatiquessont souventpartiellement ou pas du toutprises en charge.