L’appareil photo Argentique

Parmi les nouvelles méthodes de photographie, le concept d’appareil photo argentique a su, depuis le 21eme siècle, se démarquer clairement de l’appareil photo numérique.

Pendant plus de 100 ans de photographie analogique classique, également appelé photographie argentique, un support d’enregistrement chimique était requis. Il pouvait s’agir d’un film négatif, d’un film inversible ou d’une plaque photographique.

Sur la surface sensible à la lumière, se produit une réaction chimique lorsqu’elle est touchée par la lumière, qui va décolorer le support d’enregistrement. Grace à cette technique, il était possible de visualiser ou copier l’image capturée après son développement dans un laboratoire. Le traitement de l’image ou son optimisation ultérieure n’est donc possible que dans un laboratoire de traitement photos.

Lors de l’exposition sur le support d’enregistrementpar le systèmeoptique de l’appareil,les informations de l’imagesont enregistrées sous la forme designauxanalogiques physiques. C’est seulement parla réaction chimiquesurle support d’enregistrement que l’information de l’imageest fixéeet « sauvegardée ».

A l’aide d’un deuxième procédé chimique en laboratoire, la photo peut prendre forme sur un papier spécial et peut être reproduite par un procédé d’image par image.

En raison de sa grande sensibilité aux interférences, l’utilisation réduite de la technologie analogique avec le temps s’est aussi étendue à d’autre domaine que la photo. C’est le cas des cassettes qui étaient, avec leurs bandes magnétiques, très sensibles aux bruits désagréables, et ont été remplacées par des CD ou des clés USB.

L’appareil photo argentique possède néanmoins quelques avantages par rapport à son homologue numérique. Il est, par exemple, beaucoup moins sensibles à la poussière, alors que le capteur d’image sensible d’un appareil numérique est très couteux à nettoyer quand il est sale.

En outre, les films comme support d’enregistrement sont moins critiques quand il s’agit des couleurs et des expositions incorrectes.

Leica et Voigtlander sont parmi les rares fabricants à encore produire des appareils argentiques. La photographie numérique domine l’ensemble du marché et a relégué la photographie analogique à un niveau faible mais stable. Le marché du film et son développement sont aussi devenu un marché de niche.

Néanmoins, de nombreux photographes professionnels et artistes continuent à utiliser la photographie argentique. Les effets crées avec ce type d’appareil photo reste unique pour certain.