Appareil photo numérique

Un Appareil photo qui utilise un capteur d’image et un moyen de stockage numérique au lieu d’un film est appelé appareil photo numérique. En convertissant les signaux lumineux en signaux électriques, l’image est numérisée et peut être stockée et traitée numériquement par la suite.

Via une interface correspondante sur l’appareil, les photos numériques peuvent être transférées vers d’autres dispositifs numériques. Ceci permet, par exemple, de stocker et de traiter ultérieurement des images sur un ordinateur, de les archiver, ou d’y apporter des changements plus tard.

Avec les appareils photo numériques, beaucoup de paramètres concernant le traitement d’image et la qualité de celle-ci peuvent être effectuées automatiquement. Par exemple, lorsque vous photographiez, l’autofocus va se charger tout seul de la mise au point et le filtre optique va jouer avec les filtres et les mosaïques de couleurs correspondantes qui sont généralement intégrés dans le capteur d’image.

La première étape importante dans l’histoire de l’appareil photo numérique a vu le jour en 1963 avec David Paul Gregg et l’invention de l’appareil photo à disque vidéo. Vous pouviez enregistrer vos images électriquement sur un disque vidéo analogues, ce qui en faisait le premier appareil photo capable de stocker électroniquement des images.

Les meilleurs appareils photo numériques peuvent également enregistrer des séquences vidéo. Cependant, elles nécessitent une haute résolution de cadence d’image, qui est généralement bien inférieure pour les photos standards. Le développement des caméras spécialement conçues pour la vidéo s’est donc effectué en parallèle avec des technologies qui leurs sont propres.

Dans les années qui ont suivies, le développement technique des premiers capteurs d’image et des puces sensibles à la lumière a progressé rapidement. La première percée technique est survenue en 1969, lorsque les deux physiciens Willard Boyle et George Smith ont créés le Charge-Coupled-Device (CCD). Cette puce sensible à la lumière a été initialement développée comme un support de stockage, permettant la sauvegarde rapide des images.

C’est en 1970 que cette technologie a d’abord été utilisée dans une caméra vidéo analogique et fait partie maintenant, aux côtés du capteur CMOS, d’un des capteurs d’image les plus courants. Des fabricants connus tels que Canon, Kodak et Olympus utilisent les capteurs CCD dans leurs appareils photo.

Au début des années 1990, les appareils photo numériques étaient principalement utilisés par des photographes professionnels. Par exemple, par les journalistes de presse, pour qui la possibilité de transmettre des images rapidement était essentielle, la qualité des enregistrements ayant joué un rôle subalterne ici.

C’est seulement vers la fin des années 1990  que l’usage domestique des appareils numériques a pris de l’importance. Les premiers modèles de série ont été élaborés et distribué par Apple, Casio, Kodak, Sony et Canon. Le premier reflex numérique a lui été introduit par Kyocera en 2002. Actuellement, il existe d’innombrables modèles, avec des gammes de prix et variantes très différentes.

Grâce à l’innovation rapide de la technologie informatique et de la photographie numérique, l’utilisation de l’appareil photo numérique a vite été rendu accessible à tous.

Rapidement, avec la baisse des prix des appareils photo numériques depuis 2003, la production d’appareils analogique est devenue beaucoup plus chère. La plupart des fabricants ont d’ailleurs arrêté la production de matériel de photo analogique pour cette raison.

Depuis les années 2000, les appareils photo numériques sont de plus en plus intégrés au sein d’autres dispositifs. Ainsi, c’est désormais la norme de trouver un dispositif photo sur les téléphones mobiles, les Smartphones, tablettes et Co.