Prendre une photo culinaire: choisir le bon angle et le bon cadrage

5 règles de bases pour de belles photos culinaires

Mettre parfaitement des aliments et plats en scène de manière appétissante est un défi de taille. Nous vous proposons 5 astuces pratiques pour vous aider à mettre parfaitement en scène vos repas. Et ce, peu importe si vous utilisez votre Smartphone pour publier sur Instagram ou votre appareil photo numérique réflex dans le but de créer votre livre de recettes ou tout simplement publier vos photos sur votre blog.

L’exposition

Les plus belles photos sont prises à la lumière du jour. Par conséquent, pensez à prendre vos photos en journée, lorsque c’est possible. Prenez-les directement devant la fenêtre, sur le balcon ou dans le jardin, vous obtiendrez un effet plaisant et naturel. Veillez cependant à ce que le soleil ne brille pas directement sur votre assiette et qu’il n’y ait pas d’ombres gênantes.

Si vous ne pouvez pas prendre de photo en plein jour, installez un bon éclairage. Des lampes à lumière blanche ou des lampes à LED sont bien adaptées car elles apportent une lumière naturelle qui ne tire pas vers le jaune. Il est préférable d’utiliser deux lampes pour éviter les ombres : allumez donc une lampe de chaque côté du sujet. Si vous n’avez pas deux lampes identiques sous la main, vous pouvez également utiliser une feuille blanche afin de faire réfléchir la lumière et faire disparaître les ombres de la photo.

Photos prises juste devant une fenêtre avec un Smartphone – l’exposition est importante dans la réalisation d’une belle photo culinaire

Arrangement et choix des couleurs

La condition de base pour réussir une photo culinaire est la disposition des mets. Veillez à ce que l’assiette ne surcharge pas la photo et préférez photographier des petites portions. Par exemple, ne dressez pas trop de garniture ou un trop gros morceau de viande dans l’assiette : coupez-le plutôt en deux et superposez les morceaux.

Même si vous êtes un amateur de sauce, ayez la main légère sur celle-ci et autres liquides consistants et crémeux. Disposez la sauce voulue en petites quantités sur un côté de l’assiette ou ajoutez-en quelques gouttes sur la garniture.

Pour réaliser une belle photo, la disposition est tout aussi décisive que le choix des couleurs des aliments. Dressez donc des aliments contrastés : des graines rouges de grenade ou des morceaux d’oignon rouge font un très beau contraste avec de la salade verte. Cela donnera à votre plat un air plus appétissant et plus plaisant par la suite. Les plats monochromes et visuellement ennuyeux peuvent être aussi pimentés avec des herbes fraîches, des baies ou bien des copeaux de chocolat.

Angle de vue et cadrage

Les possibilités de disposition sont aussi diverses que les plats. Selon l’angle de vue et le cadrage, le même sujet peut être photographié de bien différentes manières. Il n’y a donc pas d’angle de prise de vue optimal. Chaque photo est différente et tandis que la célèbre « perspective à vue d’oiseau » (prise de vue du dessus) est correcte, elle donne pourtant un effet plat et peu dynamique à votre repas.

C’est pour cela qu’il y a quelques petites choses à considérer lors du choix du bon angle. Prenez toujours les liquides (verre de vin ou bouteille) de face et orientez-vous sur une ligne horizontale ou verticale. Ce conseil vaut également pour les photos de vos plats qui contiennent de petites quantités de liquides. Cela donne un effet naturel et moins animé à votre photo.

Essayez différents angles de vue : il faut parfois changer son angle de quelques degrés pour donner un petit plus à l’image. En plus de l’angle de vue, le cadrage est aussi très important. Ici, vous devez vous orienter vers le fameux « nombre d’or ». Le sujet principal ne sera pas au centre de l’image mais légèrement décalé. Divisez la photo en trois parts égales et placez l’objet sur une de ces lignes. Ainsi, l’image paraît beaucoup plus équilibrée.

Prendre une photo culinaire: choisir le bon angle et le bon cadrage

Vaisselle, arrière-plan et décoration

Pour souligner le caractère de votre plat, vous devriez penser à prendre une vaisselle adéquate ainsi qu’une décoration et un arrière-plan attrayant. En règle générale, un repas est mieux apprécié dans un plat simple. En fonction de la scène voulue, vous pouvez tout de même utiliser des plats colorés ou ludiques. L’important est : la couleur de la vaisselle ne doit pas prendre le dessus sur celle de votre repas.

Le choix de l’arrière-plan est tout aussi important que celui de la vaisselle. Les matériaux naturels comme une planche à découper en bois ou une table en bois donneront un effet très classe à un plat rustique. Préférez une ardoise pour un dîner raffiné et une natte en bambou pour les plats asiatiques.

Si votre table ne correspond pas à votre plat, vous pouvez tout de même personnaliser votre arrière-plan avec des outils de bricolage. Vous pouvez utiliser du carton, des panneaux de contreplaqué ou bien du carrelage et créer différents arrière-plans et différentes ambiances en un rien de temps. Des morceaux de papier peint, de nappe, ou de papier cartonné unicolore feront tout aussi bien l’affaire.

Pour réaliser une belle photo culinaire, il faut également penser à une décoration adéquate. Au moment de choisir les accessoires, assurez-vous qu’ils ne servent pas que pour le visuel mais aussi qu’ils rentrent dans la thématique de votre plat. Les ingrédients sous forme brute comme les tomates fraîches, herbes en pots, moulins à épices ou ustensiles de cuisine usagés sont idéals pour souligner l’ambiance de la photo. Faîtes cependant attention à ne pas la surcharger ! L’accent doit toujours être mis sur le plat.

Eléments de décoration: herbes, moulins à épices, ingrédients frais et ustensiles de cuisine

Faîtes attention aux détails

Après avoir arrangé et bien mis en scène votre plat – sous un bon éclairage et avec les bons accessoires – vous devez maintenant prêter attention aux détails. Jetez un œil à l’aperçu de votre photo et vérifiez si l’arrière-plan, la vaisselle et les couverts sont propres. Inspectez l’arrière-plan : est-il rangé ou reste-il des coins inesthétiques ou susceptibles de gêner ?